ZENTRUM FÜR AUGUSTINUS-FORSCHUNG

AN DER JULIUS-MAXIMILIANS-UNIVERSITÄT WÜRZBURG

ZAF Logo 3

Fecisti nos ad te, domine, et inquietum est cor nostrum donec requiescat in te.

Confessiones 1,1

Geschaffen hast du uns auf dich hin, o Herr, und unruhig ist unser Herz, bis es Ruhe findet in dir.

Bekenntnisse 1,1

Garcia Alvarez. Une seule ame et un seul coeur © Saint-Léger Éditions

Jaime García Álvarez, OSA

Une seule âme et un seul cœur

Vivre en Communauté à la lumière de saint Augustin

 

Inhalt

Aujourd’hui et peut être plus que jamais nous ressentons que le vivre ensemble est fragilisé, fracturé, attaqué. Ce qui fonde la vie en société est remis en cause. Les notions traditionnelles et fondamentales de communauté, de société sont basculées et ne représentent la même chose pour tous. Nous vivons aujourd’hui sous l’emprise de l’individualisme. L’individu prend la toute première place. Nous sommes dans une société où l’individu et non la société est devenu la référence. Le grand problème qui se pose aujourd’hui est de connaître et de reconnaître ce qui nous unit en société, c’est-à-dire ce qui fonde une communauté. Il y a certainement des événements qui nous rassemblent, mais cette union est occasionnelle, passagère et donc sans profondeur. Cette union manque d’enracinement. Face aux difficultés chacun abandonne les liens qui les tiennent unis aux autres et on se replie sur soi-même en disant : « Sauve qui peut ».

Face à ce lien si superficiel on cherche un peu partout un lien social solide qui soit bien plus profond, bien plus solide. On cherche ce qu’on appelle le « bien commun », c’est-à-dire des valeurs et des orientations vitales partagées par tous. Or ce « bien commun » n’est pas facile à dessiner et moins encore les moyens pour s’en rapprocher. Le « vivre ensemble » dans un même pays, même dans une même entreprise ou dans une Communauté ne semble pas aller de soi. Il faut redéfinir les valeurs ou les liens qui nous tiennent unis. En effet, il semble de plus en plus difficile de définir clairement ce que veut dire être membre d’une société, d’une communauté. Quelles sont nos valeurs ? Quelles sont nos appartenances ? Quel sens y-a-t-il à vivre ou à travailler ensemble ?

C’est certain qu’aujourd’hui il n’y a pas une vision commune dans la société. Tout semble discutable et à discuter. Toutes les positions veulent se voir écoutées, respectées à égalité. C’est la difficulté de trouver une notion de « bien commun » acceptée par tous.

Face à ces difficultés et bien d’autres aujourd’hui et plus que jamais il nous faut réfléchir sur la réalité de la communauté.

 

Autor

Jaime García Álvarez de l’Ordre de Saint Augustin, est docteur en Philosophie, Professeur à la Faculté de Théologie du Nord de l’Espagne, Burgos. Professeur invité à l’Université de Strasbourg, au Grand Séminaire de Reims et au Centre d’Études du Saulchoir de Paris. Il a été directeur de la revue “Burgense” et actuellement il est le directeur de “Revista Agustiniana” (Madrid). Il est membre du Conseil de Rédaction de la revue “Connaissance des Pères de l’Église” (Paris). Il a dirigé l’édition espagnole du Dictionnaire de Saint Augustin (Monte Carmelo, Burgos 2001). Il anime et dirige des cours et de recollections sur la spiritualité augustinienne en France, Belgique et Canada.

 

Bibliographische Informationen

Erscheinungsform: Paperback
Umfang: 316 Seiten
Sprache: Französisch
ISBN-13:
978-2-36452-385-2
Verlag: Saint-Léger Éditions
Erscheinungsort: Le Coudray-Macouard
Erscheinungsjahr: 2018
Preis: EUR 18,00

 

Weiterführende Links

Newsletter

Gerne möchten wir mit Ihnen in Kontakt bleiben und informieren Sie regelmäßig über die Arbeit vom Zentrum für Augustinus-Forschung (ZAF) an der Julius-Maximilians-Universität Würzburg.Ihre Daten sind bei uns in sicheren Händen. Die Speicherung und Nutzung Ihrer Daten erfolgt ausschließlich für die Zusendung des Newsletters. Sie können sich jederzeit durch einen Link direkt im Newsletter sowie durch eine Kontaktaufnahme zum ZAF wieder abmelden und damit Ihre Zustimmung widerrufen.
Nach dem Klick auf Newsletter abonnieren erhalten Sie eine Bestätigungsmail von uns. Klicken Sie bitte den darin angegebenen Link an, um Ihre Anmeldung zu bestätigen – so gehen wir sicher, dass Sie den Newsletter tatsächlich abonnieren möchten.
captcha 

video studientag